Euro ou 35 heures, il faut choisir

Depuis cette date, les salariés détachés dans un autre pays de l’Union européenne sont soumis, le temps de leur détachement, à l’essentiel des normes sociales en vigueur dans le pays qui les accueille.Les problèmes ont été trop gros pour notre capacité d’élucidation.Les plaignants qui ont dénoncé un détournement des lois sur le détachement des travailleurs par l’Allemagne reconnaissent qu’ils n’avaient aucune envie que la Commission européenne tranche leur cas.Il y a donc avantage à panacher les approches et à enclencher une politique quantitative avant la fin des baisses de taux.Dans bien des cas, entreprises et salariés privilégient en fait le temps opérationnel au travail à des actions de formation.Rien d’étonnant à ce que ces dernières années les abattoirs belges et français aient vu leur demande chuter et aient fini par tourner à la moitié de leurs capacités.Le musée du futur est un lieu où l’on se sent bien, comme dans un café. C’est un lieu où l’on existe, où l’on échange. En dépit de cette situation, la généralisation de la couverture santé d’entreprise est en ordre de marche et le plus important pour le moment est de tenir compte du rôle primordial qui a été confié aux branches, celui de lancer dès à présent les négociations pour mettre en place un régime frais de santé … car 2016 n’est plus très loin !La BCE reste donc sur le chemin de l’orthodoxie et répond à une économie européenne en pleine liquéfaction en activant son arme la moins efficace et la plus usée.Rassembler des personnalités, relier des mondes,c’est aussi le sens de la fête.Il est encore trop tôt pour dresser un bilan exhaustif de tous ces programmes, d’autant que certains en sont encore au stade de démarrage.Les PME sont en effet bien souvent porteuses de solutions plus innovantes, plus agiles, plus souples que celles des grands groupes, ces derniers ayant une certaine tendance à reproduire des schémas éprouvés.Je vous confierais que j’ai un bon ami pour guide  :  Jean-Thomas Trojani  qui préférait les esprits véridiques.Rien que de très logique finalement : l’argent manque, il faut donc faire du crédit ou de la dette pour compenser ce manque.L’idée n’est pas neuve.

Publicités