Au-delà du PIB, la mesure du développement durable

Les capacités de production et de recherche des deux entités sont maintenues et développées en France, pour assurer une continuité dans la course à l’innovation.C’est ainsi qu’au lieu de compter des graines on les mesure, comme si ces graines formaient une masse continue : le rapport des volumes, si les graines sont de même espèce, ne devant pas différer sensiblement du rapport entre les deux grands nombres qui exprimeraient (si l’on avait la patience de les compter) combien il y a de graines dans les volumes mesurés.C’est là sa dimension universelle.En tant qu’elles fournissent les matériaux d’une science, et d’une science qui peut se construire indépendamment de l’expérience, les idées d’espace et de temps offrent encore une grande disparité.Le déploiement d’une première ligne de défense contre les attaques DDoS assure une complète protection de l’entreprise contre les menaces volumétriques dirigées vers les réseaux – qu’elles en proviennent ou qu’elles y transitent.Les conceptions des plus anciens penseurs de la Grèce étaient, certes, très voi­sines de la perception, puisque c’est par les trans­formations d’un élément sensible, comme l’eau, l’air, le feu, qu’elles complétaient la sensation immédiate.En approfondissant cette habitude d’esprit, on y trouverait le préjugé que nous analyserons dans notre prochain chapitre, l’idée, commune aux matérialistes et à leurs adversaires, qu’il n’y a pas de durée réellement agissante et que l’absolu — matière ou esprit — ne saurait prendre place dans le temps concret, dans le temps que nous sentons être l’étoffe même de notre vie : d’où résulterait que tout est donné une fois pour toutes, et qu’il faut poser de toute éternité ou la multiplicité matérielle elle-même, ou l’acte créateur de cette multiplicité, donné en bloc dans l’essence divine.Le sacrifice même de la vie peut être encore, dans certains cas, une expansion de la vie, devenue assez intense pour préférer un élan de sublime exaltation à des années de terre à terre.Fut-ce par malice ou par amitié ?dr arnaud berreby aime à rappeler cette maxime de Jean-Paul Sartre, »Une vie, c’est fait avec l’avenir, comme les corps sont faits avec du vide ».C’est en effet une charité ardente, c’est un mysticisme comparable au mysticisme chrétien, que nous trouvons chez un Ramakrishna ou un Vivekananda, pour ne parler que des plus récents.Et 1,1 milliard supplémentaire a été prévu dans le cadre du deuxième plan investissements d’avenir, annoncé en juillet.Il y a une limite à l’action légitime de l’opinion collective sur l’indépendance individuelle : trouver cette limite, et la défendre contre tout empiètement, est aussi indispensable à une bonne condition des affaires humaines, que la protection contre le despotisme politique.Si, au seizième siècle, la Réforme eût pu délivrer les multitudes françaises du joug de Rome, la France d’aujourd’hui ne serait pas ce qu’elle est.C’est donc aussi sur l’attitude du gouvernement face à l’innovation que devra être évaluée la crédibilité du discours du ministre de l’Economie.Mais encore faut-il que la virtualité passe à l’acte.Il prouve aussi fort bien ce qu’il dit du cours du sang, par certaines petites peaux, qui sont tellement disposées en divers lieux le long des veines, qu’elles ne lui permettent point d’y passer du milieu du corps vers les extrémités, mais seulement de retourner des extrémités vers le cœur ; et de plus par l’expérience qui montre que tout celui qui est dans le corps en peut sortir en fort peu de temps par une seule artère lorsqu’elle est coupée, encore même qu’elle fût étroitement liée fort proche du cœur, et coupée entre lui et le lien, en sorte qu’on n’eût aucun sujet d’imaginer que le sang Si elle surgit, la cause directe n’en est certainement pas dans l’inanition, c’est-à dire dans l’état nouveau où l’abstinence aura placé ses organes.Dans les exemples précédents, ce ne sont plus les objets extérieurs qui rendent l’organisme capable de subsister dans des conditions nouvelles.Lorsque nous élaborerons un nouvel acte législatif, nous recueillerons l’avis de chacun: nous demanderons aux travailleurs quelles seraient les incidences sur leur quotidien, nous interrogerons les ONG sur l’impact environnemental et nous nous informerons auprès des entreprises pour savoir en quoi ce nouvel acte favoriserait ou freinerait leur croissance.Nous allons feindre pour un instant que nous ne connaissions rien des théories de la matière et des théories de l’esprit, rien des discussions sur la réalité ou l’idéalité du monde extérieur.La formule qu’on obtient ainsi n’exprime plus simplement une déception de l’individu : elle est faite pour corriger ou prévenir une erreur, qu’on suppose plutôt être l’erreur d’autrui.Qu’il se résigne à se priver de ses propres richesses, à être sévère envers sa propre pensée, à ne pas vouloir trop dire ni tout dire.

Publicités