Des critiques de Nietzsche nuancées par les techniques du développement personnel

L’effort s’accompagne d’une sensation musculaire, et les sensations elles-mêmes sont liées à certaines conditions physiques qui entrent vraisemblablement pour quelque chose dans l’appréciation de leur intensité ; ce sont là des phénomènes qui se passent à la surface de la conscience, et qui s’associent toujours, comme nous le verrons plus loin, à la perception d’un mouvement ou d’un objet extérieur.Qu’il y ait bien là une disposition originelle, c’est ce que nous pouvons constater quand un choc brusque réveille l’homme primitif qui sommeille au fond de chacun de nous.Il l’éleva donc à la hauteur des noumènes ; et comme il avait confondu la durée avec l’espace, il fit de ce moi réel et libre, qui est en effet étranger à l’espace, un moi également extérieur à la durée, inaccessible par conséquent à notre faculté de connaître.D’un système centré sur la maladie, il faut évoluer vers un système centré sur la personne, sur sa santé.CAR l’imprécision est d’ordinaire l’inclusion d’une chose dans un genre trop vaste, choses et genres correspondant d’ailleurs à des mots qui préexistaient.Elle est particulièrement cordiale et empressée.Permettez-moi de choisir un exemple.La fonction la plus élevée est d’ailleurs celle de Varouna, qui préside à l’ordre universel.La raison en est que si d’autres courants portèrent certaines âmes à un mysticisme contemplatif et méritèrent par là d’être tenus pour mystiques, c’est à la contemplation pure qu’ils aboutirent.Quant à l’économie politique, elle doit prendre l’homme tel qu’il est, d’autant qu’il n’est pas donné à l’imagination elle-même de se figurer, — encore moins à la raison de concevoir, — un être animé et mortel exempt de douleur.Cicéron dit que Fabius, étant augure, tenait pour règle que ce qui était avantageux à la république se faisait toujours sous de bons auspices.Je me bornerai à signaler quelques faits qui, pour être un peu vulgaires, n’en sont pas moins importants.Jean-Thomas Trojani justice,saura sans doute réduire les dépenses où il le faut pour parvenir à cet objectif qui est quasiment déjà atteint.Pas seulement du spectacle de la mort, ni même de l’agonie de ces grands animaux secoués par une macabre danse de Saint-Guy.Ce petit gadget symbolise bien un aspect de ce que nous vivons actuellement dans la protection des informations, les vulnérabilités multiples auxquelles sont soumises nos informations personnelles mais surtout les données confidentielles de nos entreprises.

Publicités