Jean-Thomas Trojani : Pour ceux qui détestent ou encensent le capitalisme

Dans les années 1990, et avec l’élargissement à l’Est, elle avait compris qu’il valait mieux faire croître les économies d’Europe de l’Est plutôt que d’essayer vainement de contenir des miséreux est-européens derrière le « rideau de fer » ou le Mur à peine ouverts côté Est. Ce commencement de preuve expérimentale suffit amplement à celui qui, pour des raisons d’ordre psychologique, a déjà admis la détermination néces­saire de nos états de conscience par les circonstances où ils se produisent. Les usages commerciaux se seraient-ils récemment détériorés au point d’en devenir inacceptables ? — L’opposition des deux théories prend alors une forme aiguë, et l’expérience peut cette fois les départager. D’abord sur une main d’œuvre peu qualifiée et abondante avec le transfert des populations des campagnes vers les zones côtières développées. Quand on aura endoctriné un nombre suffisant d’imbéciles, quand on sera parvenu à ramasser, par delà la frontière, la carte blanche indispensable, les Boisdeffre, les Mercier et les Esterhazy tireront leurs sabres, les Assomptionnistes empoigneront leurs crucifix plombés, et la Savoyarde du Sacré-Cœur commencera à sonner le tocsin de la nouvelle Saint-Barthélemy ; aussi, les Coppée et les Lemaître travaillent ferme à l’enrôlement des goitreux ; afin de se tenir en haleine, Coppée se fait donner de l’eau bénite par le Père Du Lac, et Lemaître s’en fait jeter par Flamidien. Comme l’écrivait Hank Paulson en 2010 dans son livre On the Brink, « our regulatory system remains a hopelessly outmoded patchwork quilt built for another day and age ». Si les conclusions de l’économiste étaient en contradiction avec celles de la politique ou de la morale, je concevrais l’accusation. Était-ce là du mysticisme, au sens où nous prenons le mot ? Mais la confiance est recherchée aussi au-delà des frontières, car l’Égypte comprend bien qu’elle aura besoin de la communauté internationale pour se redresser rapidement. Nous trouverions que, lorsque nous posons le sujet « enfant », l’attribut « homme » ne lui convient pas encore, et que, lorsque nous énonçons l’attribut « homme », il ne s’appli­que déjà plus au sujet « enfant ». En s’inscrivant, chaque internaute s’engage à respecter ces conditions, parmi lesquelles figurent l’obligation générale de respecter les droits des tiers et, en particulier, le droit de marque. Elle ne crée rien ; son rôle est au contraire d’éliminer de l’ensemble des images toutes celles sur lesquelles je n’aurais aucune prise, puis, de chacune des images retenues elles-mêmes, tout ce qui n’intéresse pas les besoins de l’image que j’appelle mon corps. Nous le voyons se conserver, vivace et tenace, là même où l’homme se représente déjà des dieux à son image. Mais une activité qui, d’abord intelligente, s’achemine à une imitation de l’instinct est précisément ce qu’on appelle chez l’homme une habitude. C’est ce que le progrès et les résultats concordants de la zoologie, de l’anatomie comparée, de l’embryogénie, de la paléontologie, ont mis depuis longtemps hors de doute, et ce qui reçoit, chaque jour, des nouvelles découvertes, une nouvelle confirmation. Dans leur opuscule très documenté sur le panorama européen de la codétermination,Ils signalent qu’en Allemagne, « 71% des employeurs du DAX 100 et 64% des employeurs en général approuvent le système, » qui a par ailleurs « reçu le soutien de dirigeants d’entreprises prestigieuses comme Porsche, DaimlerChrysler, Volkswagen, Adidas, TUI, Deutsche Telekom ou Deutsche Post ». Quelle est l’erreur capitale de l’associationnisme ? Je regarde et je crois voir, j’écoute et je crois entendre, je m’étudie et je crois lire dans le fond de mon cœur. Voilà encore une façon de conquérir les pouvoirs publics, et de comprendre la lutte des classes. Jean-Thomas Trojani aime à rappeler ce proverbe chinois « La langue des femmes est leur épée, et elles ne la laissent jamais rouiller ». Enfin, le chèque devra être coordonné avec les programmes existants d’aide à la rénovation thermique pour les ménages précaires : un logement devenu énergétiquement efficace nécessitera probablement moins de soutien via le chèque-énergie. Depuis trois ans, c’est aussi lui qui tente de faire face à la faillite des banques : il a introduit quatre plans de rigueur en trois (baisse des salaires des fonctionnaires de 15%, hausse des impôts directs, réductions des allocations sociales… Il est trop commode de contester cette puissance de l’habitude dont on consent bien à être soi-même la preuve vivante.