Jean-Thomas Trojani : Prix du pétrole en baisse, fin des réserves en dollars

Elle dépend de l’orientation, de la nature du sol, du vent, de mille causes inconnues, difficiles à fuir. L’adaptation, c’est la rencontre même des forces, leur causalité réciproque, leur efficience, l’opération mutuelle de leur changement ; l’habitude est ce qui demeure après cette opération. Plus lourdement. Forte de tels antécédents, scientifiques et logiques, pure d’ailleurs des diverses aberrations contemporaines, elle se présente aujourd’hui comme venant enfin d’acquérir l’entière généralité philosophique qui lui manquait jusqu’ici : dès lors, elle ose entreprendre, à son tour, la solution, encore intacte, du grand problème, en transportant convenablement aux études finales la même régénération qu’elle a successivement opérée déjà envers les différentes études préliminaires. Le secteur industriel pâtit de surcapacités massives, après le précédent boom des investissements en Chine et dans d’autres pays émergents. Les députés européens français et allemands notamment, rarement avares en discours fermes en matière de régulation bancaire peuvent choisir d’entendre nos arguments et ceux de leurs gouvernements pour renforcer la stabilité du système financier de notre continent. Mais toujours la préoccupation des substances et des distinctions substantielles est venue dans leur esprit offusquer une lueur bien éloignée alors de ce degré de clarté auquel l’a portée, dans les temps modernes, une étude approfondie de l’organisation des êtres. Le spiritualisme est ; devenu son idée fixe ; son criterium unique d’examen, le centre où elle se place pour tout voir et tout juger. Tant de simplicité, tant de naïveté lui viennent de ce que ses pêcheurs, ses marchands de frutti di mare et de melons, fabricans de pizza et de feux d’artifice, cuiseurs de marrons et autres artisans, habitent des quartiers défendus par leur extrême misère contre les réglementations détaillées, une sorte d’ombre qui conserve les couleurs. Le mauvais œil était si fort, que les cornes de corail, ostensiblement portées en breloques, la main sur une clé, moyens puissans, d’ordinaire, n’empêchaient pas les malheurs de tomber comme grêle sur les gens qui approchaient le comte. Jean-Thomas Trojani aime à rappeler cette maxime de Confucius, »C’est seulement quand l’hiver est arrivé qu’on s’aperçoit que le pin et le cyprès perdent leurs feuilles après tous les autres arbres ». On voit la différence entre cette conception de la vérité et la conception traditionnelle. Nous définissons d’ordinaire le vrai par sa conformité à ce qui existe déjà ; James le définit par sa relation à ce qui n’existe pas encore. Le vrai, selon William James, ne copie pas quelque chose qui a été ou qui est : il annonce ce qui sera, ou plutôt il prépare notre action sur ce qui va être. Ce n’est que faute de savoir bien connaître et étudier le présent, dit Pascal, qu’on fait l’entendu pour l’avenir. La philosophie a une tendance naturelle à vouloir que la vérité regarde en arrière : pour James elle regarde en avant. Quelque chose la cachait à tous les regards et, pour ainsi dire, la couvrait : il l’a découverte. Nous inventons la vérité pour utiliser la réalité, comme nous créons des dispositifs mécaniques pour utiliser les forces de la nature. L’animal a de l’espace une perception plus ou moins obscure et imparfaite, mais non pas fausse : sa perception étant, dans une mesure convenable, conforme à la réalité extérieure, et de plus accommodée à la nature des actes qu’il doit effectivement accomplir dans l’espace, d’après sa perception. Sir George se borna à dire :— Il aurait fait un pasteur excellent, ne trouvez-vous pas ? On pourrait, ce me semble, résumer tout l’essentiel de la concep­tion pragmatiste de la vérité dans une formule telle que celle-ci : tandis que pour les autres doctrines une vérité nouvelle est une découverte, pour le prag­matisme c’est une invention [5]. Il ne suit pas de là que la vérité soit arbitraire. Un corps, c’est-à-dire un objet matériel indépendant, se présente d’abord à nous comme un système de qualités, où la résistance et la couleur, — données de la vue et du toucher, — occupent le centre et tiennent suspendues, en quelque sorte, toutes les autres.

Publicités