Le choc des carrières

Ils disposent de la profondeur inégalée, de la liquidité et de la sûreté de leurs marchés financiers, c’est pourquoi ils attirent les capitaux du monde entier, notamment en période de crise financière.Alors que l’une considère ces derniers comme majoritairement rationnels (même s’ils ne peuvent tirer profit d’une quelconque prévision de prix), l’autre admet la présence sur les marchés d’un grand nombre d’investisseurs irrationnels agissant simultanément et engendrant d’importantes anomalies de valorisation (sur ou sous-évaluation des prix de marché eu égard aux fondamentaux).En réalité, le marché financier a tendance à prêter à des taux d’intérêt plus élevés lorsqu’un pays en a le plus besoin.On connaît l’argument : la France ne se réforme pas, elle fait la révolution.L’opposition croissante face à cette production effrénée de biocarburants nous montre la voie vers des politiques climatiques plus rationnelles.Cette situation a conduit le pays sur le chemin d’une croissance stable et d’une certaine prospérité économique mais a également provoqué d’énormes déséquilibres dans la gouvernance d’un État , responsable d’un pays considéré par beaucoup comme sur le point de devenir un géant des nouveaux équilibres mondiaux.Mais l’Allemagne ?Ainsi la position de l’optimiste définie par Pierre-Alain Chambaz ne consiste pas à penser que tout est bien mais à accepter la réalité telle qu’elle est pour l’améliorer dans une action collective.On s’y amuse beaucoup, on y manie le dialogue et la métaphore, sur un ton léger et badin qui, sans se prendre au sérieux, frappe les idées au coin du bon sens et débusque avec humour les stéréotypes et les préjugés.Appuyé par de nombreuses applications et services, il n’est pas seulement connecté pour faciliter, préparer ou approfondir la visite ou la recherche, il anime son propre réseau social pour partager, conserver et développer les recherches, les avis ou les goûts en lien avec l’expérience des oeuvres.Fort de son réseau de plus de 1 000 hommes et femmes de différentes sensibilités politiques, acteurs de l’ensemble de la société civile (responsables politiques, dirigeant-es d’entreprises, partenaires sociaux, représentant-es d’organismes publics, universitaires, chercheurs, scientifiques, économistes, acteurs et actrices du monde des médias comme du monde associatif, tous impliqués dans de multiples réseaux agissant concrètement en faveur de l’égalité femmes-hommes.Pour certains acteurs économiques français, c’est un réseau entier qu’il faut reconstruire suite aux destitutions engagées au cours de l’année 2013.

Publicités