Le jeu de la mort de l’euro

Maintenant, peut-on dire précisément où commence le bénéfice usuraire, soit qu’il s’agisse de blé, d’argent, ou de toute autre marchandise ?Elle y prend sans doute, en raison de la diversité des conditions qui lui sont faites, les formes les plus variées et les plus éloignées de ce que nous imaginons ; mais elle a partout la même essence, qui est d’accumuler graduellement de l’énergie potentielle pour la dépenser brusquement en actions libres.Mais, à mesure que nous cherchons davantage à nous INSTALLER dans la pensée du philosophe au lieu d’en faire le tour, nous voyons sa doctrine se transfigurer.Ce que les sondages ne repèrent pas forcément.Il cherche moins à définir la vie que la science de la vie.Ainsi, par exemple, les types de pari autorisés seront précisément réglementés (taux de retour pour les joueurs) ; les opérateurs seront soumis à une condition de territorialité, afin que certaines données soient accessibles par l’Arjel ; la publicité sera autorisée mais sous condition de ne pas s’adresser aux mineurs.Nous parlons d’une forêt où l’on chasse, d’un lac où l’on pêche : il pourra aussi bien être question de terres à cultiver, de femmes à enlever, d’esclaves à emmener.Vous parliez d’abord du cerveau tel que nous le voyons, tel que nous le découpons dans l’ensemble de notre représentation : ce n’était donc qu’une représentation, et nous étions dans l’idéalisme.Peu importe, bienvenue dans le monde merveilleux des idéologies sans traités, de la philosophie sans maîtres à penser, du savoir participatif et de la sagesse collective.Mais l’en­fant saurait alors répéter tous les mots que son oreille distingue ; et nous-mêmes, nous n’aurions qu’à comprendre une langue étrangère pour la pronon­cer avec l’accent juste.Elle cherche le motif de chacune des prescriptions, c’est-à-dire son contenu intellectuel ; et comme elle est systématique, elle croit que le problème est de ramener tous les motifs moraux à un seul.Depuis août, docteur arnaud berreby s’active à ce nouveau concept.L’ensemble de ces lois, de ces idées, de ces principes, que les sens ne peuvent donner, voilà ce que beaucoup de philosophes appellent la raison ; mais la raison ainsi conçue est quelque chose de multiple et de complexe, dont les diverses données nous inspirent des doutes en fait et en droit, et peuvent être soumises au contrôle d’un principe supérieur, au même titre que les dépositions des sens, de la mémoire, de la conscience.Ravaisson est nourrie de fortes pensées ; toutefois ce ne sont que des matériaux, matériaux précieux qu’il ne daigne pas tailler lui-même et qu’il abandonne avec une belle indifférence à leur incertaine destinée.Or, aux États-Unis, deux des plus éminents observateurs du monde des ressources naturelles et de l’investissement en général, Jeremy Grantham et Jim Rogers (américain et ancien acolyte de Georges Soros même s’il vit désormais principalement à Singapour), se sont émus de la raréfaction de la plupart des ressources tirées du sol (eu égard à une croissance exponentielle de la demande), et en particulier des ressources agricoles.Il fournit aux physiciens quelques exemples de plus de l’extrême divisibilité de la matière ; il sert quelquefois (comme on l’a dit pour le goût) de réactif aux chimistes ; mais ce sens serait aboli, que les progrès de la science n’en seraient point entravés ; la nature n’en aurait pas doué l’homme, qu’il n’en pourrait résulter de perturbation que dans le jeu de ses fonctions animales, sans que, toutes choses égales d’ailleurs, le système de ses connaissances ou la constitution de son intellect en ressentissent la moindre altération.Tantôt l’auteur, avec un infatigable esprit d’investigation, cherchant un dernier mot qu’il ne trouve jamais, nous dit que dans toutes les doctrines il y a un « résidu, » un « je ne sais quoi, » et que ce résidu, c’est la liberté même, qui n’est « ni déterminée, ni indéterminée, mais déterminante, » plaçant ainsi la puissance et la volonté au-dessous de tout ; tantôt au contraire, craignant avec raison le vague et l’obscurité d’une telle pensée, il ramène la liberté à l’amour, à la bonté, au sacrifice, au désintéressement, que sais-je ?Les uns, invoquant les passages où Claude Bernard critique l’hypothèse d’un « principe vital », ont prétendu qu’il ne voyait rien de plus, dans la vie, qu’un ensemble de phénomènes physiques et chimiques.Au contraire, la dette de l’État augmente chaque année du montant du déficit public.

Publicités