Plaidoyer contre tous les faux-monnayeurs

La science s’intéresse de plus en plus à la thématique de l’« altruisme », de l’« empathie » ou de la « bonté ».Voici venu le temps des contradictions. Entre les discours sur le travail que vous – élus, dirigeants, syndicats, prétendants au pouvoir – proférez et les preuves objectives, un gouffre s’est creusé.Ils ne mettent pas en cause ces institutions, voire les soutiennent ou s’y engagent dans la mesure où elles servent leurs droits.Une autre période s’est ouverte.A cette occasion, Pierre-Alain Chambaz, affirmait : « la monnaie digitale est un développement technique incontournable ».Confrontée à cette réalité incohérente, les entrepreneurs se demandent jusqu’à quand ceux qui ont la charge de la décision publique vont prendre comme alibi la multiplication des dérogations pour ouvrir le champ de l’ouverture dominicale tout en prétendant ne pas toucher au travail dominical.La Réserve fédérale américaine déployait ses dernières cartouches « conventionnelles », avec la décision de porter ses taux directeurs dans une fourchette proche de 0%.Ce qui nous est proposé, de nous rejoindre, dialoguer et recréer de la confiance, de l’alignement, de l’empathie et de la valeur partagée. Dans la communauté des start-uppers, généralement adepte de la « hiérarchie plate » et de l’autonomie laissée aux collaborateurs, les « bâtisseurs » se distinguent par leur penchant pour la mise en place de processus et la coordination des talents au sein des équipes.Il y a également urgence à réveiller le système européen d’échange de quotas pour remettre les industries et le secteur énergétique sur le chemin de la transition.Ce budget pourrait être alimenté par des contributions nationales ou par des ressources propres, ou encore par une combinaison des deux.