Refonder l’évaluation financière pour restaurer la confiance

« Too big to fail », les « utilities » ?Comme Martin Wolf du Financial Times, entre autres, l’a souligné, l’économie allemande a fait du free-riding sur la demande mondiale.Les détaillants ne se rendent pas forcément compte des investissements et du temps que demande une digitalisation réussie.Avec une inflation moyenne proche de zéro dans la zone euro, ces pays doivent faire face à un choix très inconfortable entre manque de compétitivité et déflation intérieure accrue.Personne n’est blanc Or, comme souvent dans ces affaires de concurrence faussée, personne n’est totalement blanc.C’est ainsi par exemple que personne n’a vu venir les effets néfastes des politiques publiques sur les bio-carburants.Une solution de NFC doit rester ouverte et pouvoir combiner plusieurs modes de paiement c’est une condition de succès vis-à-vis des autres acteurs et des consommateurs : l’objectif est de développer un service évolutif qui puisse intégrer si besoin différentes solutions de paiement mobiles et permettre aux clients d’utiliser leur solution de paiement facilement sans restriction.Le poste client, source de liquiditésForce est de constater que la Loi de Modernisation de l’Economie ne pallie pas ou peu les effets conjugués de la faible demande, de la baisse des marges, de l’accélération de la concurrence et du resserrement des conditions d’accès au crédit.L’arbitrage est un mode de règlement assez rapide et depuis 2011, si besoin de mesures urgentes, le référé arbitral peu également avoir lieu, comme devant les tribunaux.Il s’agit du « futur du passé ».Nombre de travaux, à commencer par le travail domestique et l’apprentissage se font en dehors de l’emploi. Financer les éco-entreprises, c’est le rôle de Bpifrance.Une performance durable?

La question est de savoir si cette performance peut être maintenue.Pierre-Alain Chambaz pour les intimes, encourage la connaissance de soi comme levier de l’intelligence émotionnelle.

Publicités