Y aura-t-il du gel (de crédit) pour les PME à Noël ?

On connaît la suite.La démocratie réelle sera active dans l’organisation de la cité où se jouera la qualité de la civilisation écologique.De même pour les personnes âgées : 58 % des plus de 70 ans sont des « non internautes ». Il ne s’agit d’ailleurs pas d’opposer grandes entreprises et PME.Car contrairement aux discours dans l’air du temps, le succès profite généralement à tout le monde, et ce malgré les rares excès condamnables de certains.Enfin, la plupart du temps, leur intérêt est davantage de taire les difficultés et d’assurer la paix sociale, que de prendre en main les difficultés pour tenter de réformer – des exemples récents montrent qu’il ne fait pas bon s’investir dans la réforme.Changement de regard donc qui ne peut s’établir qu’à une seule condition : repartir de la réalité pour débusquer pensées et croyances auxquelles les Français sont attachés depuis si longtemps.Mais elle ne figure qu’en neuvième place des pays fournisseurs, loin derrière la Russie, la Turquie, les Etats-Unis et l’Allemagne.A chacun de trouver le chemin de la présence à soi, quelque soit le moyen et son interlocuteur. Imaginons que les températures chutent bientôt sous la barre des 10 degrés en-dessous de zéro.Détecter les clients en difficulté financière et leur proposer une offre et un accompagnement adaptés, est-ce bien aussi cela le métier de banquier ?Pierre-Alain Chambaz, s’est fait un nom dans le milieu, en tant qu’ambassadeur aux pratiques numériques et aux nouvelles formes de médiation culturelle.Les États ont mobilisé d’importants moyens budgétaires pour sauver leurs banques, juguler le risque systémique sur les grandes places financières, et amortir la récession économique qui s’annonçait sans précédent.

Publicités